Archives de l’auteur : mdrugeon

Séminaire EMMA “Adapting Margaret Atwood: The Handmaid’s Tale and Beyond”

Dans le cadre des activités en lien avec le Thème 2 “L'(inter)agir” du laboratoire de recherche EMMA, nous serons heureux.euses d’accueillir Shannon Wells-Lassagne (Pr Université de Bourgogne), spécialiste de l’adaptation filmique et des séries télévisées. Professeure Wells-Lassagne est invitée à présenter l’ouvrage qu’elle co-dirige avec Fiona McMahon (Université Paul Valéry Montpellier 3): Adapting Margaret Atwood: The Handmaid’s Tale and Beyond. L’ouvrage paraît chez l’éditeur Palgrave, dans la collection dirigée par Julie Grossman et R. Barton Palmer : “Palgrave Studies in Adaptation and Visual Culture series”.

Cette séance du séminaire EMMA, en lien avec le Thème 2 “L'(inter)agir”, aura lieu le 23 novembre à 18h00 en salle 126, campus Saint Charles.

Colloque Evidentiality and Modality: at the Crossroads of Grammar and Lexicon – 10-11th June 2021

EVIDENTIALITY AND MODALITY: AT THE CROSSROADS OF GRAMMAR AND LEXICON 
10-11TH JUNE 2021
UNIVERSITÉ PAUL VALERY MONTPELLIER 3
 
The number of publications on evidentiality has seen an exponential rise since Aikhenvald’s monograph in 2004, and the term of evidentiality has been slowly making its way into grammar textbooks. Its relationship with the notion of epistemic modality is complex and still under discussion (Cornillie 2007, Boye 2010, Tournadre 2016, Guentchéva, ed., 2018). Some consider that the two notions are clearly separated: Aikhenvald (2004), de Haan (1999) and Nuyts (2001). Others posit that epistemic modality is a sub-category of evidentiality: Papafragou (2000), Ifantidou (2001), even though earlier work described epistemic modality as a supercategory encompassing evidentiality: Anderson (1986), Palmer (1986) and Willett (1988) inter alia. Several authors have also revealed how evidentiality interacts with other central grammatical domains, such as tense, aspect, person and polarity, but a thorough description of these ramifications needs more cross-linguistic investigation.
According to Aikhenvald, evidentiality is first and foremost a grammatical category that can be found in some of the world’s languages, whereas other researchers consider evidentiality a universal semantic or pragmatic concept (Boye & Harder 2009, Cornillie, Arrese & Wiemer 2015 inter alia). There is no denying that some languages have a distinctly more grammaticalized evidential system than others, but the research on grammaticalization has also established that drawing a line between what is grammatical and what is lexical in a language depends on several criteria that are open to discussion. Grammaticalisation theory has shed light on the non-discreteness and non-binarity of the grammar/lexicon distinction, and on the fact that languages around the world tend to develop grammatical forms from lexical sources which gradually travel comparable paths (Heine & Kuteva 2002 inter alia). More crosslinguistic research is necessary in order to place the evidential and modal markers of the world’s languages on the lexicon-grammar continuum, and therefore reveal the recurrent patterns that can be observed in languages with emerging evidential systems.
Keynote speakers
Alexandra Aikhenvald (Central Queensland University)
Bernd Heine (Köln University)
Jan Nuyts (University of Antwerp)
Nicolas Tournadre (Université Aix-Marseille, Lacito, IUF)
 
Organization Committee
Eric Mélac (Université Paul Valéry – Montpellier 3, EMMA)
Pascale Leclercq (Université Paul Valéry – Montpellier 3, EMMA)
Jacques Brès (Université Paul Valéry – Montpellier 3, Praxiling)
Eric Corre (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Prismes)
Nicolas Tournadre (Université d’Aix-Marseille, Lacito et IUF)

Liens utiles:

https://evidentialite.sciencesconf.org/?forward-action=index&forward-controller=index&lang=fr
https://moodle.univ-montp3.fr/course/view.php?id=6320
https://www.canal-u.tv/producteurs/emma/colloques/evidentiality_and_modality_at_the_crossroads_of_grammar_and_lexicon


page1image44929920

Séminaire mardi 28 septembre 2021, 17h30, salle 126 site Saint-Charles 1

Première partie : Présentation du projet PROLINGSA (Linguistic progress during stay abroad)
Pascale Leclercq, Amanda Edmonds & Elisa Sneed German
Université Paul-Valéry Montpellier 3, Université Côte d’Azur

Cette courte présentation vise à faire connaître un corpus constitué à Montpellier en 2018 et 2019 pour l’étude de l’acquisition de l’anglais langue seconde au cours d’un séjour en immersion (Erasmus+). Nous présenterons quelques résultats préliminaires pour illustrer l’utilisation possible du corpus.

Seconde partie : “La variabilité en l’acquisition de langue seconde : facteurs, analyses et signification théorique” David Birdsong, Professeur des Universités, University of Texas at Austin

L’ensemble des connaissances linguistiques acquises sont typiquement plus hétérogènes parmi les apprenants de langue seconde (L2) que chez les locuteurs natifs. Cette présentation parcourt les sources, les types et les sites de variabilités en L2 et en la langue maternelle (L1), avec une attention particulière à certains facteurs en dehors de l’apprenant qui pourraient engendrer ou conditionner de telles variabilités. À ce propos nous considérons : la variabilité interindividuelle masquée ; les sources possibles de la variabilité croissante en fonction de l’âge d’acquisition ; l’interaction de l’âge d’acquisition et du statut grammatical des items dans les jugements d’acceptabilité ; comment la dominance linguistique dans le bilinguisme conditionne la variabilité dans l’apprentissage des langues artificielles ; la possibilité que des groupes de non-natifs et de natifs puissent être similaires en termes de variabilité. Nous soulignons l’application d’analyses statistiques appropriées et la signification théorique de la recherche sur la variabilité en L1 et en L2.
David Birdsong est professeur de linguistique française à l’Université du Texas – Austin. Il a obtenu son doctorat en langues romanes de l’Université Harvard et a occupé les postes de professeur invité de linguistique à l’Université de Georgetown, chercheur invité à l’Institut Max Planck de Psycholinguistique, et chaire internationale du LABEX – fondements empiriques de la linguistique à Paris. Il a donné des séminaires en France, en Espagne, en Égypte, au Mexique et au Japon.

Ses recherches portent sur l’acquisition d’une langue seconde, le bilinguisme, la psycholinguistique et la linguistique française. Ses intérêts comprennent les facteurs neurocognitifs et expérientiels qui influent sur l’acquisition finale d’une langue seconde, ainsi que l’évaluation de la dominance linguistique dans le bilinguisme.
Il a publié dans des revues telles que Language, Journal of Memory & Language, Frontiers in Psychology, Applied Linguistics, Journal of Phonetics, Language Learning, Acquisition et Interaction en Langue Étrangère, et Language Sciences, et dans des manuels tels que The New Handbook of Second Language Acquisition, Handbook of Bilingualism: Psycholinguistic Approaches et The Cambridge Handbook of Bilingualism.
Le séminaire est ouvert à tous

Journée Mondiale de la Traduction samedi 25 septembre 2021

Traduire ensemble
Regards croisés sur la traduction collaborative

 Pour la cinquième année consécutive, la Société Française des Traducteurs (SFT) et l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 vous invitent à fêter ensemble la Journée Mondiale de la Traduction. La manifestation aura lieu en format hybride : en présentiel sur le Site St.Charles (salle des colloques 2) et par visioconférence.

Programme

9h30 Café d’accueil
10h-12h30
Tables rondes, la traduction collaborative dans la formation et la pratique professionnelle des traducteurs
Avec:
Jennifer Olive, interprète en LSF, associée de la SCOP Des’L
Amélie Tremelo, chargée de projets, Traducteurs sans frontières.
Marianne Drugeon, maîtresse de conférences, traduction théâtrale, traduction collaborative
Ioan Badulescu, professeur de mathématiques
Morgane Crotti, doctorat en études italiennes
Isabelle Felici, professeure d’études italiennes, traduire en collectif

14h30-15h45 Conférence et atelier de traduction Aliens et Traducteurs, les langues imaginaires dans la fiction, Anne Isabelle François, maîtresse de conférences en littérature comparée

La journée se terminera par la remise des diplômes aux étudiants du Master traduction.

 Inscription et informations pratiques: https://www.weezevent.com/jmt-2021-traduire-ensemble

Séminaire ACT: Daniel Keene, rencontre et atelier de traduction

Une rencontre autour des textes de Daniel Keene, dramaturge contemporain australien a eu lieu le samedi 2 octobre de 14h à 18h à La Baignoire, 7 rue Brueys, 34000 Montpellier

Cette rencontre fait partie du programme du séminaire ACT (Anglophone Contemporary Theatre), co-organisé par Marianne Drugeon (EMMA – Paul-Valéry Montpellier 3), Sophie Maruejouls et Emeline Jouve (CAS – Toulouse Jean-Jaurès).

Nous avons eu le plaisir d’accueillir la traductrice Séverine Magois qui, dans un premier temps, nous a fait découvrir les textes de Daniel Keene au travers d’un atelier de traduction.

A 16h30, des comédiens issus du Cours Florent ont proposé une lecture publique des textes de Daniel Keene traduits lors d’un atelier avec les étudiants de Paul-Valéry Montpellier 3 en présence de Séverine Magois. La lecture a débouché sur un échange entre les participants et le public. Cette lecture était en accès libre.

Séminaire du 21 mai 2021: La recherche en classe de langues: Comment on s’y met et pourquoi?

Dans ce séminaire  je vais présenter les principaux modèles de recherche en classe (classroom-based research) et les enjeux de chacun d’eux pour l’enseignant-chercheur. Ensuite, je vais illustrer comment la recherche est cruciale pour maximiser les opportunités d’apprentissage en classe de langues, en particulier dans des tâches d’interaction entre enfants.    

Il s’agit d’un séminaire interactif, avec des exercices pratiques et de réflexion. 

Alexandra Vraciu est Serra Húnter Tenure-Track Lecturer au Département de didactiques spécifiques de la Faculté d’Education de l’Université de Lleida (Espagne). Elle enseigne la didactique de l’anglais langue étrangère, la méthodologie CLIL/EMILE et, en master, les méthodes de recherche en contextes éducatifs. Elle fait de la recherche sur l’interaction en classe et l’impact de différents enseignements (CLIL, EMI) sur l’apprentissage de l’anglais à l’école primaire ou à l’université. 

Dorothee Birke (Norwegian University of Science and Technology), “Writing the Reader”

Jeudi 25 février 2021 (online)

Organisatrices: Sandrine Sorlin & Virginie Iché

A post-conference seminar on Addressing Readers

Title: “Writing the Reader” (see Affiche SEM Birke 250221)

Abstract:

The history of the English novel is also a history of shifting views about reading practices. In this talk, I argue that novelistic representations of readers – and in particular, the type of the “obsessive reader” – have, through the centuries, been used to reflect on the potential of reading as a cultural practice and, ultimately, to promote the idea of the special value of novel reading in particular. Case studies include Charlotte Lennox` The Female Quixote (1752)and Alan Bennett`s The Uncommon Reader (2007).

Dorothee’s powerpointBirke_ppt

Adriana Serban et Rim Hassen (U. Warwick) ont présenté leur projet « Women Translators of Religious Texts ».

Mardi 9 mars 2021 (online)


Le CFP_VOL34-1_Women_Translators_Of_Religious_Texts

Résumé:

Women Translators of Religious Texts

We would like to present our joint project on women translators of sacred and other religious writings and, in particular, a collective volume we are currently working on which is, to our knowledge, the first publication entirely dedicated to women translators of religious texts, a topic at the intersection of several disciplinary fields. It was our aim to bring together translators of religious writings and scholars from various disciplines, working on women translators from different religious traditions and periods.

Rim Hassen studied for an MA and a PhD in Translation and Comparative Cultural Studies on women’s translations of the Quran at the University of Warwick, UK. She then worked as a Research Associate at the Cambridge Inter-faith Programme, University of Cambridge, translating, editing and compiling a database of religious texts for an online project. Currently, she is a Bilingual Education Officer at Durham City Council. Her main interests include women’s translations of religious texts, gender and translation, and translations of Arab women’s novels into English, French and German.

Hassen and Serban_EMMA talk_9.03.2021 (ppt de la présentation)