Séminaire du 25 mai 2021: Sylvain Belluc présentera l’ouvrage de Rachel Murray, *The Modernist Exoskeleton* (2020)

La séance interviendra dans le cadre du thème « Matérialités »

Dans la perspective du colloque « Guerre et nature : traces, interactions et reconfigurations dans les littératures anglophones des XIXe, XXe et XXIe siècles », qui se tiendra en octobre prochain, nous présenterons la monographie récemment publiée par Rachel Murray, qui assurera l’une des deux conférences plénières. The Modernist Exoskeleton : Insects, War, Literary Form (Edinburgh University Press, 2020) se propose de lire les innovations formelles de plusieurs écrivains majeurs du modernisme à travers le prisme de leur fascination pour les insectes, et d’en tirer les nombreuses conséquences politiques, éthiques, psychologiques et écologiques. L’avènement d’armes industrielles à l’orée du XXesiècle, et les ravages qu’elles produisaient sur le champ de bataille, conduisirent penseurs et observateurs à établir une comparaison entre l’homme et l’insecte. Loin de voir dans ce rapprochement un dénigrement de l’humain ou sa chute sur l’échelle de l’évolution, cependant, Wyndham Lewis, D.H. Lawrence, H.D. et Samuel Beckett, influencés par les ouvrages de vulgarisation publiés par les entomologistes de l’époque qui mettaient en lumière les remarquables capacités d’adaptation des insectes et leur organisation sociale parfois très sophistiquée, y trouvèrent une source d’inspiration artistique. Cette attitude, et la remise en cause radicale de la relation prétendument hiérarchique entre l’humain et l’animal qu’elle implique, pousse Rachel Murray à voir dans le motif de l’exosquelette, à la fois couche extérieure protectrice et site d’interactions, l’illustration de la relation tourmentée entretenue par les écrivains modernistes avec les discours politiques et les mutations technologiques de leur temps, ainsi qu’une influence majeure sur leurs stratégies d’écriture.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.