Séminaire « Lectures théoriques sur le commun. Second parcours: de la politique à l’esthétique »

Mardi 11 mai 2021 à 18h

Séminaire organisé dans le cadre de l’axe « Faire commun » d’EMMA. Intervention de Marianne Drugeon et Claire Omhovère.

Lecture préliminaire

Astruc, Rémi et Émeline Baudet. « Des communs à l’en-commun: Quelle écopoétique? » Littérature 201, vol. 1, 2021 (https://www.cairn.info/revue-litterature-2021-1-page-24.htm)

Bibliographie indicative

  • Agamben, Giorgio. La communauté qui vient. Théorie de la singularité quelconque. Paris : Seuil, 1990.
  • Anderson, Benedict. Imagined Communities: Reflections on the Origin and Spread of Nationalism. London & New York: Verso, 1983.
  • Astruc, Rémi et Émeline Baudet. « Des communs à l’en-commun: Quelle écopoétique? » Littérature 201, vol. 1, 2021.
  • Bourriaud, Nicolas. L’esthétique relationnelle. Dijon : les presses du réel, 2001.
  • Bourriaud, Nicolas. Inclusions : Esthétique du capitalocène. Paris : PUF, 2021.
  • Dewey, John. L’art comme expérience. Paris : Gallimard, 1987.
  • Rancière, Jacques. Le partage du sensible : Esthétique et politique. Paris : la fabrique, 2000.
  • Rancière, Jacques. Le spectateur émancipé. Paris : la fabrique, 2008.
  • Rancière, Jacques. Le temps du paysage : Aux origines de la révolution esthétique. Paris : la fabrique, 2020.
  • Zhong Mengual, Estelle. La communauté de singularités. Réinventer le commun dans l’art participatif britannique (1997-2015). Thèse de doctorat sous la direction de Laurence Bertrand Dorleac. Soutenue le 4 décembre 2015.

Les intervenantes: 

  • Marianne Drugeon est maîtresse de conférences en littérature britannique (théâtre contemporain) à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, laboratoire EMMA.
  • Claire Omhovère est professeure de littérature du Commonwealth à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, laboratoire EMMA.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.