Les poètes traduisent les poètes

MAISON DE LA POESIE JEAN JOUBERT
Projet lauréat 2023 « Montpellier capitale européenne de la culture 2028 »

Rencontres avec Jena OSMAN

JEUDI 25 MAI – 18H ET 19H15

MAISON DE LA POESIE JEAN JOUBERT

En partenariat avec
Le Département d’Études anglophones
UFR2 Langues et Cultures étrangères et régionales

EMMA Études Montpelliéraines du Monde Anglophone Université Paul Valéry Montpellier 3

Jena Osman est une poète, chroniqueuse littéraire, anthologiste, éditrice, librettiste, universitaire américaine née à Philadlephia, Pennsylvanie, en 1963.

Jena Osman publie son dernier recueil Motion Studies en 2019 chez Ugly
Duckling Presse. Son prochain livre, A Very Large Array: Selected
Poems
paraîtra en octobre 2023 chez DABA press. Elle est co-fondatrice de la
revue littéraire internationalement reconnue Chain qu’elle a co-éditée pendant
douze ans (1994-2005) avec Juliana Spahr ; elle enseigne dans le programme
d’écriture créative MFA à Temple University (Philadélphie). En français, on
peut lire : « Tableau périodique des éléments réagencé par le Dr. Jivago,
oculiste » (traduction collective à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux) paru
dans la collection « Format Américain », dir. Juliette Valéry (1998), ainsi que
« The Doubles » dans la revue ISSUE (traduction de Jean-Charles Depaule) et
des extraits de Memory, Error Théâtre (2003), traduction par l’association Double Change.

18h QUIPU PROCEDURE Conférence de Jena OSMAN
Jena Osman écrit un nouveau recueil d’essais-poèmes intitulé « A Textile Coincidence ».
Quipu Procedure suit certaines des tendances du projet en reliant l’ancienne technologie de collecte de données du quipu utilisée par la poète-artiste Cecilia Vicuña à des algorithmes contemporains qui collectent et trient les données produites par nos corps à des erreurs créatives dans les algorithmes de traduction automatique. Qu’est-ce qu’un quipu a en commun avec un métier à tisser, et qu’est-ce qu’un métier à tisser a en commun avec un ordinateur ? Quelles sont les affinités entre la collecte de données ancienne et l’exploration de données contemporaine ? Est-il possible d’écouter la machine, de fouiller les algorithmes et d’y trouver de la poésie ? (La conférence est donnée en anglais.)

19h15 POETRY TALKS

Lectures bilingues des textes de Jena Osman et échanges sur la traduction.
Des membres de l’association étudiante montpelliéraine, LUK junior traduction, ainsi que des étudiants du département d’études anglophones de l’Université Paul Valéry Montpellier 3 participeront à la lecture bilingue.
Modération : Fiona Mc Mahon, avec la participation de Karim Daanoune.

Jena Osman, 25 mai 2023

Aya Arifi et Camille Geisler, étudiants en licence d’études anglophones, lisent les poèmes qu’elles ont traduits en français
Jena Osman, 25 mai 2023


Citer ce billet
mdrugeon (2023, 7 juillet). Les poètes traduisent les poètes. Études Montpelliéraines du Monde Anglophone. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o818

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.