Archives par étiquette : recherche-action

Séminaire du 21 mai 2021: La recherche en classe de langues: Comment on s’y met et pourquoi?

Dans ce séminaire  je vais présenter les principaux modèles de recherche en classe (classroom-based research) et les enjeux de chacun d’eux pour l’enseignant-chercheur. Ensuite, je vais illustrer comment la recherche est cruciale pour maximiser les opportunités d’apprentissage en classe de langues, en particulier dans des tâches d’interaction entre enfants.    

Il s’agit d’un séminaire interactif, avec des exercices pratiques et de réflexion. 

Alexandra Vraciu est Serra Húnter Tenure-Track Lecturer au Département de didactiques spécifiques de la Faculté d’Education de l’Université de Lleida (Espagne). Elle enseigne la didactique de l’anglais langue étrangère, la méthodologie CLIL/EMILE et, en master, les méthodes de recherche en contextes éducatifs. Elle fait de la recherche sur l’interaction en classe et l’impact de différents enseignements (CLIL, EMI) sur l’apprentissage de l’anglais à l’école primaire ou à l’université. 

Séminaire ACT (Anglophone Contemporary Theatre)

mercredi 27 janvier 14h-17h, La Baignoire

Organisatrices: Marianne Drugeon (EMMA), Emeline Jouve et Sophie Maruejouls (CAS), avec la participation de la Maison Antoine Vitez, mercredi 27 janvier 14h-17h, La Baignoire (7 rue Brueys, 34000 Montpellier)

Dans un premier temps, un atelier de traduction s’est tenu tout au long de la semaine du 19 au 23 octobre 2020, qui a permis aux étudiants de L3 LEA et LCER, aux étudiants de Master LEA M1 et aux étudiants en Master recherche LCER de travailler à la traduction de la pièce de Daniel Keene, Beneath Heaven avec sa traductrice officielle Séverine Magois et le metteur en scène Béla Czuppon.

Dans un second temps, la traductrice Séverine Magois a proposé, à la suite de l’atelier, une traduction aboutie de la pièce Beneath Heaven, ainsi que d’autres textes de Daniel Keene également traduits par elle, aux élèves du Cours Florent de Montpellier qui en ont proposé une mise en voix sous la direction de Béla Czuppon.

Ce travail a été présenté à La Baignoire, lieu dédié aux écritures contemporaines, le mercredi 27 janvier.

À l’issue de la lecture, une discussion s’est ouverte entre la traductrice Séverine Magois, les enseignants et les étudiants ayant participé à l’atelier de traduction et les élèves acteurs.

Des photos de l’événement: